Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Lost in Austen

    La série

     

    Après un lundi über-pourri, je peux enfin venir causer de Lost In Austen.

    Amanda Price est une jeune londonienne avec une vie pas très fun. Heureusement, elle s'échappe grâce à la lecture des œuvres de Jane Austen. Amanda n'a pas lu le livre Lost in Austen, dommage pour elle, alors elle se contente de lire Pride and prejudice encore et encore et de se dire qu'elle aimerait bien être une héroïne austenienne.

    lost-in-austen-amanda-price.jpg

    Et là, ça tombe bien, le rêve de toute fan de JA se réalise, elle entre dans le livre !!! Pas à la Thursday Next, non, mieux que ça. Elle découvre tout simplement Lizzie herself dans sa salle de bain (?!) Comment est-elle arrivée là ? C'est très simple, une porte dans le grenier des Bennet donne dans la salle de bain d'Amanda (mais bien sûr...).

    Lizzie.jpg

    L'idée est donc que Lizzie reste dans le XXIe siècle pendant qu'Amanda explore le monde de Pride and Prejudice. Tout le monde trouve ça tout à fait normal d'ailleurs. Je sais que c'est le postula de départ mais c'est quand même gros, Amanda débarque avec ses vêtements, sa coupe de cheveux et son attitude du XXIe siècle alors qu'un des filles de la maison disparaît et tout le monde trouve ça tout ce qu'il y a de plus normal...

    lost-in-austen1.jpg

    Enfin, ça n'est pas ça le plus important. Parce que'on en apprend des choses. Je ne veux gâcher la surprise de personne mais il y a du lourd. Et du très drôle.

    Mr Bennet s'appelle Claude ! Trop choupinou ^^ Wickham n'est pas si bad boy que ça, Miss Bingley ne craque pas franchement sur Darcy et Georgiana n'est pas si angélique que ça. A côté de ça, Mr Collins fait vraiment pervers pépère et Jane ne sert pas à grand-chose.

    Les références à l'adaptation BBC sont nombreuses à commencer par la sonnerie de portable d'Amanda, mais surtout avec THE scène, celle de la wet shirt revisited si on peut dire ou moment le plus post moderne de la vie d'Amanda. Si, si, c'est elle qui le dit.

    Wet shirt.jpg

    Les acteurs s'en tirent plus ou moins bien. Le Dr Elizabeth Corday Alex Kingston est moins hystérique que les autres Mrs Bennet mais pas très sympa avec Amanda, ce qui nous la rend presque désagréable. Hugh Bonneville est un Mr Bennet absolument génial, je suis fan !

    Claude.jpg

    Elliot Cowan n'est pas Colin Firth, ni Matthew McFayden d'ailleurs, et malgré un profile prometteur, ne me plait pas plus que ça en Mr Darcy.

    Le générique fait très Desperate Housewives (mais en un peu moins bien quand même), ce qui fait que dès le début, on entre dans une ambiance un peu bonbon sucré, parodique, qui ne se prend pas au sérieux.

    Amanda essaie de respecter l'histoire et de tout faire pour que Jane finisse avec Bingley sauf que Bingley s'intéresse à elle et non à Jane, et pour que Darcy finisse avec Lizzie, mais sans Lizzie dans le coin, ça ne va pas être facile. Et la pauvre, elle rame... J'ai trouvé Jemima Rooper très bien dans ce rôle d'ailleurs alors qu'au début, je n'étais pas forcément hyper convaincue.

    amanda - Darcy.jpg

    Je sais bien qu'il s'agit de Lost in Austen mais j'aurais aimé voir plus de scènes avec Lizzie et de scène dans le monde moderne en général, certaines sont d'ailleurs absolument géniales, comme celle de Darcy et son Teletubby ^^ D'ailleurs Gemma Arterton est une excellente Lizzie, je l'aurait bien vu dans une "vrai" adaptation de Pride and Prejudice.

    Au final, je me suis bien amusée en regardant cette série, les clins d'œil, les personnages, les découvertes sur la vraie vie de l'époque  (vive les brosses à dents !), Lost in Austen est un bon divertissement sans prétention qui fera le bonheur des fans de Jane Austen.

    Petit bémol cependant : la fin. Autant j'ai passé un excellent moment avec cette série, autant je trouve que la fin manque d'audace.

     

    En tout cas, le succès de la série lui vaut une adaptation ciné US avec Sam Mendes aux commandes. On verra bien ce que ça donne mais si c'est pour proposer la même histoire mais sur un film de 1h30 à la place d'une série de quatre épisodes, je voudrais bien qu'on m'explique l'intérêt d'un remake. Mais bon, un nouveau Darcy, c'est une bonne nouvelle, non ?

     

  • Parlez-moi de vous plutôt

    Petit tag qui se balade, trouvé chez Galy.

     

    Quand t'es tu levée ? Réveil qui donne à 6h30, debout à 7h, vivement le weekend...

    Diamants ou Perles ? Diamants. Je demande d'ailleurs tous les ans une rivière de diamants à mon chéri mais j'attends toujours.

    marilyn_monroe.jpg

    Quel était le dernier film que tu as vu au cinéma ? Watchmen, l'article de juste avant donc.

    Tes séries TV préférées ? Coupling, the Big Bang Theory, Father Ted, Cold Case et je viens de me mettre à Dexter, qui ne va pas tarder de s'ajouter à la liste je crois.

    Petit-déjeuner Thé vert, jus d'orange, tartines pain complet beurre salé confiture de fraise ou miel Et si j'ai encore faim yaourt et fruit. Et le weekend, je ne dis pas non aux oeufs brouillés et bacon.

    Deuxième prénom ? Françoise

    Quels aliments n'aimes-tu pas manger du tout ? Je suis une chiante en matière de bouffe. Je déteste les crudités, sauf les carotte râpées. Je ne suis pas fan des fruits et légumes, ni de la viande d'ailleurs. Bref, question vie saine et équilibrée, on repassera.

    CD préférés du moment ? J'aime bien écouter les Gossip le matin, ça me motive. Maximum the hormone (J rock, générique de DeathNote) et un peu tout ce qui traîne près de la chaîne hi-fi, dans mon mp3, dans mon ordi, dans mon téléphone.

    Quelle voiture conduis-tu ? J'ai une 207 mais je m'arrange pour que mon copain conduise parce que quand je vois les parisiens au volants, je ferme les yeux et avouez que quand on conduit, c'est un mauvais réflexe.

    Quel trait de caractère ne supportes-tu pas ? Les casses couilles !!! Ouais, je sais, ce n'est pas un trait de caractère mais les gens qui se prennent pour le centre du monde, ne s'excusent jamais et pensent tout savoir mieux que tout le monde. Ça compte pour un seul trait de caractère tout ça ?

    Vêtements préférés Mon t-shirt David Lunch acheté à la fondation Cartier et que je porte finalement très peu de peur de l'abîmer X-D Un vieux jean acheté en Espagne hyper confortable.

    Si tu pouvais partir n’importe où en avion, où irais-tu en vacances ? Partout ! En Australie voir ma copine Elaine, avec un petit tour en Nouvelle Zélande. En Irlande me mettre une murge mémoirable voir mes amis. Au Japon, au Canada, aux Etats-Unis, en Italie (voir ma famille avant qu'ils ne me renient parce que ça va faire 6 ans que je n'y suis pas allée *shame*).

    Marques de vêtements préférées ? Je n'en ai pas vraiment. Je suis une no look et j'assume.

    Où veux-tu passer ta retraite ? Sans vouloir être pessimiste, je serais retraitée à, oh, 80 ans lol et c'est tellement loin que je n'en  sais rien. On va dire en Irlande, avec le réchauffement climatique, il fera beau d'ici-là.

    De quels anniversaires te souviens-tu ? De celui de mes parents, de mon homme et de ma meilleure amie. Pour les autres, vive Facebouque...

    gateau-anniversaire.jpg

    Quel sport aimes-tu regarder ? Aucun. Je ne vois pas l'intérêt. Ou alors le saut à ski, mais uniquement pour les gamelles, nyak, nyak nyak.

    Ta date d’anniversaire ? 13 janvier. Oui, j'ai déjà fêté mon anniversaire un vendredi 13.

    Es-tu du matin ou du soir ? Je ne suis absolument pas du matin donc je vais dire du soir. Mais en fait, je dirais plus de l'après-midi. Pourquoi on peut jamais choisir l'après-midi d'abord ?


    Hiver ou été ?
    Printemps.

    Chocolat ou vanille ? C'te question, chocolat !

    Café ou Thé ? Les deux mon capitaine !

    Sandwich préféré ? Pas très sandwich mais Bagel classic (saumon et fromage frais).

    Quand as-tu pleuré pour la dernière fois ? Au cinéma.

    Qu'y a-t-il sous ton lit ? Deux boîtes de fringues même pas à moi et mes bottes.

    Sucré ou salé ? Les deux mon capitaine (c'est moi ou je me répète un peu ?).

    De quoi as-tu peur ? De l'échec.

    Taille? 5"4

    Animal domestique ? Un chat obèse en pension chez mes parents.

    Quelque chose de nouveau, passionnant, que tu dois absolument raconter ? J'ai envie de changer de look mais je ne trouve pas de fond sympa et je n'ai pas d'idée de bannière. Quelqu'un est inspiré ?

    Que voulais-tu devenir étant petite ? Écrivain, journaliste, coiffeuse, maîtresse d'école, historienne, prof d'anglais, véterinaire. Classique, quoi.

    Comment vas-tu aujourd’hui ? P'tit coup de stress ce matin mais sinon ça va.

    Ta gourmandise préférée Le chocolat !

    chocolat.jpg

    Fleur préférée ? Le coquelicot. Mais si m'offre des roses je ne dis pas non :)

    De quel jour dans ton agenda te réjouis-tu particulièrement ? En général ou en particulier ? En général le samedi et en particulier Pâques, parce que je rentre chez moi (depuis Noël, ça fait un moment quand même) et les ponts du mois de mai, à défaut de vacances...

    Ton nom complet ? Chinchilla Françoise Celtic-Twilight Junior. Ben quoi, vous ne pensiez pas que j'allais le donner.

    Qu’entends-tu en ce moment ? Mes collègues qui discutent dans le bureau d'à côté.

    Qu'as-tu mangé en dernier ? Un yaourt en dessert.

    Est-ce que tu fais un souhait lorsque tu vois une étoile filante ? L'occasion ne s'est jamais présenté.

    Si tu étais une couleur? Violet. Parce que !

    Quel temps fait-il ? Moche.

    Dernière personne au bout du fil ? Une relectrice qui a accepté de me prendre un projet (ouf) et sinon hors boulot, ma môman hier soir.

    Boisson préférée ? Le thé vert et le Coca light pour le soft et sinon mojito, Savagnin, cidre irlandais, vin jaune, 43...

    Couleur de cheveux ? Châtain clair.

    Jeu préféré étant gamine ?

    Euh, j'aimais bien inventer des histoires, c'est pas vraiment un jeu je sais.

    Combien de clés sont à ton porte-clés ? 5 + le badge magnétique de l'entrée.

    Dans combien de ville a tu déjà vécu ? 7.

    Trouves-tu rapidement des amis ? Je sympathise assez vite avec les gens, de là à dire qu'on est ami.

    As-tu beaucoup d’amis ? Non, mais ils sont vachement bien :) Pis le souci c'est qu'ils sont tous loin donc ces des amis de téléphone, de mail, de MSN, de Skype, de facebook, de commentaires de blog et de lettres et de cartes postales ;)

  • Watchmen

    Watchmen.jpgNew York, une réalité parallèle avec des super héros, 1985. Toujours Golden year, mais vachement dark quand même. On est en pleine Guerre froide et course à l'armement nucléaire, Nixon fait campagne pour four more years et les héros masqués, hier adulés, ont été priés d'ôter leurs costumes et de reprendre une activité normale, merci.

    Malgré quelques longueur, Watchmen vaut la peine d'être vu. Ne serait-ce que pour le générique, qui nous résume l'histoire récente des États-unis et de ces watchmen, sur une chanson de Bob Dylan. Comment les watchmen ont lutté contre le crime, gagné la guerre du Vietnam, comment ils ont été portraitisés par Andy Warhol et claquaient la bise à Bowie époque Ziggy Stardust. Bref, en quelques minute, on nous fait comprendre l'origine de l'ambiance dans laquelle va se dérouler le film.

    Le film suit le destin des différents watchmen, ceux de l'ancienne génération adulée et ceux de la nouvelle, qui ont dû se réintégrer dans la vie normale et leur réaction face au meurtre de l'un d'entre eux, le Comédien (Jeffrey Dean Morgan, qui a un faux air de Rober Downey Jr, non ?).

    dr-manhattan.jpgParmi ce groupe de super héros à la retraite, on trouve un peu de tout, mais un seul personnage avec de vrais pouvoirs (les autres, c'est juste des gens pas très nets qui se baladent en costumes, un peu comme Batman quoi ^^). Dr Manhattan (il est parent avec le Monsieur Manhattan de Canal ?) est un scientifique qui après avoir été victime d'un accident nucléaire, se transforme en nudiste bleu qui brille (oh, comme Edward ), peut se dédoubler et devenir géant, oui, oui.

     

    Croquette.jpgIl y a aussi la nana en combi latex ras la croquette et avec des cuissardes à talons quand elle fait la bombasse mais à semelles plates quand elle se bat ( ya qu'une fille pour remarquer un truc pareil).

     

     

     

    Hibou.jpgOn trouve également un mec à lunettes grâce à qui tous les petits bigleux du monde peuvent rêver qu'un jour, eux aussi ils deviendront des super héros (et se taperont la fille en combi latex ras la croquette).

     

     

     

     

    Matthew.jpgIl y a le chéri de Galy en version décolorée et qui est fan de Colin Farrell Alexandre le Grand et qui s'est reconverti dans le merchandising de figurines watchmen pour financer sa boîte de recherche d'une énergie alternative.

     

     

     

     

    Rorschach.jpgEt puis il y a Rorschach (vive les pseudos imprononçable), le mec avec un sac sur la tête, un peu comme l'épouvantail dans Batman, sauf qui lui c'est un gentil, mais un peu psychopathe quand même. Comme il est parano, il mène l'enquête sur le meurtre du comédien et découvre des trucs pas jolis jolis.

    Le film est long car on suit chaque personnage, on découvre son passé, sa petite histoire personnelle et à côté de ça, on suit ce qui se passe en 1985 et le risque bien réel de guerre nucléaire qui risque d'anéantir la planète. Bref, que des trucs joyeux. L'histoire est assez complexe et on s'y perd un peu. Certaines scènes m'ont paru assez inutiles, comme le passe sur Mars, où le réalisateur semble avoir trop regardé The Fontain. Mais au final, c'est un très bon film, très stylisé, avec une bonne BO, des scènes absolument géniales et qui ne tombe pas dans le manichéisme. Les gentils sont hyper violents et pas blancs comme neige et la fin pousse à la réflexion, ce qui n'est pas toujours le cas dans ce genre de film.


    Découvrez Bob Dylan!
  • La poursuite de l'amour

    Poursuite de l'amour.gifPetit billet sur La poursuite de l'amour, de Nancy Mitford.

    Le résumé en quatrième de couverture nous cause Jane Austen et Bridget Jones (ben tiens) et j'avoue que je ne vois pas vraiment le rapport. Certes, femme, anglaise, middle class, ironie, et après ? Nancy Mitford a sûrement lu Jane Austen mais elle a un style et un humour qui lui sont propres. Linda est parfois très à l'ouest, mais ce n'est pas pour autant qu'on peut la comparer à Bridget. Enfin, je suppose que ça fait vendre...

    La poursuite de l'amour, petit roman délicieusement british, est une sorte de chronique de la vie de l'aristocratie des années 30 et 40. Fanny, la narratrice, un jeune fille de bonne famille douce et plutôt effacée, nous raconte ses souvenirs d'enfance et la vie de son exubérante cousine, Linda.

    On découvre un monde presque désuet, avec manoir à la campagne, parties de chasse, premier bal, saison à Londres, qui sera bientôt emporté par la Seconde Guerre mondiale.

    Nancy Mitford croque une galerie de personnages hauts en couleurs, comme Davey, totalement hypocondriaque, ou l'oncle Matthew, un personnage irascible mais attendrissant.

    Même s'ils sont bien décrits et intéressants, les personnages n'en sont pas pour autant attachant et on ne peut pas vraiment s'identifier à eux. A commencer par l'héroïne, Linda, totalement frivole et qui a l'air de vivre dans son petit monde. On se demande d'ailleurs ce que Fanny ou même Lord Merlin lui trouvent. Elle est certes entière, n'hésite pas à suivre son mari dans les camps de réfugiés espagnols mais ne réalise pas vraiment ce qui se passe. Par exemple, quand on envoie des réfugiés au Mexique par bateau et qu'on demande à Linda de leur assigner leurs place, elle donne les bonnes cabines à ceux dont la fiche indique "labrador" (paysan) parce qu'elle avait un chien de cette race étant enfant. Bref, moi ça m'a bien fait rire mais avouez que de nos jours, on la trouverait franchement nunuche.

    Si je ne me suis pas attachée aux personnages, j'ai en revanche adoré l'ambiance, très bien décrite, et le style de Nancy Mitford.

    On apprend dans la note du traducteur (qui a fait du bon boulot, pour une fois je ne critque pas) au début du livre que le roman contient une bonne dose d'autobiographie et que Nancy Mitford s'est inspiré de ses proches pour créer ses personnages.

    Autant dire que je ne vais pas tarder à me précipiter sur une bio des soeurs Mitford (oui, je suis faible), qui me tente même plus que la suite du roman, l'Amour dans un climat froid.

     

  • Jane Austen et moi

    Un petit questionnaire qui se balade sur le net, suite à un challenge Jane Austen, par ici pour ceux que ça intéresse.

    Challenge.jpg

    1) Comment avez-vous découvert Jane Austen ?

    Avec Raison et Sentiments d'Ang Lee. J'ai essayé de liure le livre en anglais mais je n'avais pas le niveau donc je me suis arrêtée à quelques pages. ensuite, quand j'étais Eramus en Espagne, j'ai commencé à lire ses romans en VO parce que l'anglais me manquait. Et voilà !

    becoming-jane.jpg

    2) Avez-lu tous ses romans jusqu'ici ?

    Il me reste à lire Sanditon et sa Juvenilia.

    3)Avez-vous un préféré ?

    Pride and Prejudice au coude à coude avec Persuasion. en fait, ça dépend de mon humeur.

    4) Combien d'adaptations avez-vous vues ?

    Pride and Prejudice 95 et 05

    Sense and Sensibility 96 et 08

    Emma 96 film et téléfilm

    Mansfield Park 99 et 07

    Persuasion 95 et 07

    Northanger Abbey 07

    Je n'ai pas contre jamais vu les adaptations des années 70 et 80 ni la version de Pride and Prejudice de 1940.

    lire bougie.jpg

    5) Lesquelles sont vos préférées ?

    Sense and sensibility 96, Pride and Prejudice 95, les deux Persuasion.

    6) Lesquelles aimez-vous le moins ?

    Mansfield Park 07, Emma en téléfilm.

    lizzie.jpg

    7) Avez-vous vu des films inspirés ou dérivés de son oeuvre ? (Becoming Jane, Miss Austen regrets, Coup de foudre à Bollywood, Clueless, Bridget Jones, The Jane Austen Book Club etc) Qu'en avez-vous pensé ?

    - J'ai beaucoup aimé les deux biopics et je trouve qu'ils se complètent très bien

    - J'aime bien Bridget Jones même si je trouve que c'est quand même assez éloigné de l'univers de Jane Austen.

    - Je garde un bon souvenir de Clueless même si je l'ai vu il y a des années

    - J'ai préféré le film au livre pour the Jane Austen Book Club et je ne suis toujours pas fan pour autant (d'ailleur, il faudrait que je fasse un petit billet là-dessus)

    - Je n'ai pas vu Coup de foudre à Bollywood

    - J'ai bien aimé Lost in Austen et je songe à m'acheter le DVD.

    Lost in Austen.jpg

    8) Qu'aimez-vous le plus chez Jane Austen ?

    Son style, son humour, son ironie, le fait que 200 ans après son oeuvre nous parle toujours.

    9) Avez-vous ce qu'on peut appeler une collection Jane Austen ? (inclure photos si vous le souhaitez)

    J'ai ses romans, des bio, des livres, pas mal d'aptations en DVD.

    IMG_5025.JPG IMG_5026.JPG IMG_5027.JPG
    Livres et adaptations. J'ai même pas Northanger Abbey !

    IMG_5028.JPG
    Biographies et biopics

    IMG_5029.JPG
    Sur Jane Austen

    IMG_5030.JPG
    Bridget Jones

    IMG_5031.JPG

    Lost in Austen et une "suite" de P&P nulle mais le livre est joli ^^