Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bliss

bliss affiche.jpgDans le cadre d'un partenariat avec le site Cinetrafic, j'ai reçu le DVD de Bliss. Et ça tombe bien, puisque je l'avais loupé au ciné. D'ailleurs, quand je vois qu'il sort déjà en DVD, j'ai vraiment l'impression de ne pas avoir eu de vie cette année.

Enfin bref, de quoi ça cause ?

Bliss Cavendar a 17 ans et vit dans un bled paumé du Texas pas jouasse et n'a qu'une envie, foutre le camp de là !

Remarquez, il faut la comprendre. Bliss est serveuse dans un diner où elle doit porter un tablier rose avec une tête de cochon des plus seyants, hum, hum. Ajoutons à ça la connerie ambiante qui glorifie le capitaine de l'équipe de foot, grand neuneu à deux neurones même pas connectées entre elles. Comme si ça ne suffisait pas, sa mère l'inscrit à des concours de beauté bien Bible belt ou des demoiselles en robes blanches répondent Dieu ou Jésus à la plupart des questions.

bliss tablier.jpg

Un jour, Bliss assiste à un derby roller à Austin et c'est la révélation. Bliss passent les sélections et devient membre de l'équipe de Scouts gerbantes, nanas qui patinent sapées comme des teuhpu mais en fait, ce sont des féministes, si, si. Car le roller derby, c'est un sport un peu spécial : imaginez deux équipes de filles en mini jupes et bas résilles qui se foutent sur le gueule pour doubler les autres et gagner.

Grâce à ce nouveau..."loisir", Bliss va s'épanouir et prendre sa vie en main, elle va même sortir avec un musicien, le truc un peu cliché mais on pardonne à Drew.

bliss oliver.jpg

Car oui, Bliss, en VO Whip it, c'est le premier film réalisé par Drew Barrymore et rien que pour ça, j'avais envie de le voir. Le moins qu'on puisse dire, c'est que le demoiselle s'en sort très bien et propose un film drôle, attendrissant et dynamique avec un message peut-être un peu naïf mais qui file la patate et en ce moment c'est exactement ce dont j'ai besoin. D'ailleurs, si je foire mon concours, je pars au Texas faire du roller. Ou pas ^^

Ellen Page est parfaite pour le rôle de Bliss, à la fois garçon manqué et petite chose fragile, on se demande comment elle va faire pour ne pas se faire déglinguer par ces folles furieuses à roller. Je trouve cette fille absolument sublime et j'adore son look dans ce film. J'ai beaucoup aimé la transformation en douceur de son personnage qui ne nous fait pas le coup de la louseuse de service de l'école qui se transforme comme par magie en super patineuse de l'extrême en mini jupe. Le reste du casting s'en sort également haut la main, en particulier Drew herself en patineuse à mèches multicolores, Juliette Lewis en méchante qui voit d'un mauvais oeil l'arrivée de Bliss dans la ligue de roller ou encore le coach blond barbu en shorts en jean (damned, ça se porte encore ???)

bliss groupe.jpg

Concernant le DVD, je n'ai pas poussé le vice jusqu'à regarder le film en VF, faut pas déconner ^^ J'ai donc regardé le film en VO sous-titrée français. La traduction est plutôt bonne, traduisant en français les pseudos des patineuse trop incompréhensibles en français mais laissant les autres en VO. Ainsi, Iron Madone garde son nom original alors que Maggie Mayhem devient Maggie Grabuge. D'ailleurs je pense que ça doit être assez marrant de traduire ce genre de noms :)

Les bonus n'ont rien d'extraordinaire, quelques scènes coupées plutôt sympa et une mini interview de Drew Barrymore avec un look improbable mais c'est Drew, elle a le droit.

Tout ça pour vous dire que le charme de Bliss, petit film sympatoche sans prétention a opéré chez moi. Je pense d'ailleurs qu'il va entrer dans ma liste de films doudous :)

Bliss:

Un film de Drew Barrymore avec Ellen Page

Distribution : Metropolitan FilmExport

Fiche produit boutique

Date de sortie : 01/06/2010

Les commentaires sont fermés.