Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ramsès au Pays des Points-Virgules

littérature,ramsès au pays des points-virgules,pierre thiryTout d'abord, je tiens à remercier Pierre Thiry de m'avoir offert et dédicacé ce livre. Attention, je vais finir par me prendre pour une blogueuse influente XD

Mais qu'est-ce qui se cache derrière ce titre ? Voilà ce que nous dit la quatrième de couverture :

 

Quelques jours avant Noël, Alice discute avec son oncle Sigismond : un bouquiniste érudit. Elle se moque de lui car il ne connaît même pas J.-K. Rowling l'auteur d'Harry Potter. Elle évoque un roman qui aurait été écrit par un certain Jérôme Boisseau : «Ramsès au pays des points-virgules». L'oncle Sigismond n'en a jamais entendu parler. Osera-t-il avouer à sa nièce qu'il existe des écrivains dont il ignore tout ? Ce roman, ce romancier existent-ils? Que raconte «Ramsès au pays des pointsvirgules» ? Qui en est le véritable auteur ? Qui est le Ramsès dont il est ici question ? Les réponses à toutes ces interrogations seront-elles dans ce livre ? Ce volume s'adresse à tous les lecteurs de dix à cent-dix ans. On y arpentera les méandres mystérieux du château de Baskerville, on y croisera Charles Hockolmess, le chat qui cite sans cesse Jean de La Fontaine. On y découvrira que le lecteur autant que l'auteur ont chacun leur rôle à jouer dans la naissance d'un livre. C'est particulièrement le cas de ce livre où le lecteur est invité à mettre son grain de sel.

 

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce livre mais j'ai passé un très bon moment. Malgré les soucis liés à l'auto-édition (il y a un espace avant et après un signe de ponctuation double bon sang !) je suis vite rentrée dans le récit. Un récit plutôt loufoque, voire surréaliste et truffé de références littéraires qui part un peu dans tous les sens. On se demande un peu où on va comme ça mais finalement, l'auteur sait où il nous mène et nous laisse même tirer tout ça au clair en écrivant le chapitre final. Le lecture est d'ailleurs sollicité à plusieurs reprises pour compléter les paroles de chansons de Boris Vian, un clin d'oeil qui m'a bien plu.

Et au risque de paraître prévisible, un livre dans lequel on croise Alice et le lapin blanc, des chats qui parlent, des chansons de Boris Vian et des recettes de cuisine ne pouvait que me séduire, ouais, je sais, je suis prévisible ^^

En lisant Ramsès au pays des Points-Virgules, on se rend compte qu'on a à faire à un livre écrit par quelqu'un qui aime les livres et les mots et qui a décidé de partager ça sans prétention, ce qui crée une certine connivence avec le lecteur. Je ne sais pas si l'auto-édition est un choix mais quand je vois les bouses qui sont publiées de nos jours, je me demande bien pourquoi ce livre n'a pas trouvé grâce aux yeux des maisons d'édition traditionnelles.

Au final, je recommande ce livre aux amoureux des mots qui ont su gardé une âme d'enfant et j'espère que Pierre Thiry aura quand même trouvé le temps de lire Harry Potter ;)

Les commentaires sont fermés.