Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ce billet vous est offert par US Airways

    Petit résumé des films que j'ai vu dans l'avion.

     

    lincoln_lawyer.jpgJ'ai commencé par un film que j'ai loupé au ciné : The Lincoln Lawyer

    Matthew McConaughey est un avocat aux méthodes un peu particulières qui en guise de bureau passe son temps dans sa Lincoln noire. Il s'occupe principalement de gens pas très recommandables et est très doué pour leur éviter la taule. Un jour, Ryan Philips, un gosse de riche pourri gâté est arrêté pour tentative de meutre et tout semble l'accuser : retrouvé dans la maison de la fille avec plein de sang partout et un couteau. Lui clame que c'est un coup monté pour lui extorquer de l'argent. Matthew est tout content, il se dit que c'est une bonne affaire mais ne va pas tarder à se rendre compte que son client est un sacré manipulateur derrière son côté victime d'un machination. Mais qui manipule qui finalement ?

    Je suis bien contente d'avoir pu "rattrapé" ce film que j'avais loupé au ciné. C'est un bon thriller au scénario bien ficelé qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin avec des retournements de situations et des révélations jusqu'au dernier moment. Les acteurs sont très bons, McConaughey en tête dans le rôle de cet avocat cabotin qui sait être sérieux quand il faut et ne s'en laisse pas compter.

     

    Le hic avec les films dans l'avion, c'est que soit on les a déjà vu, soit on n'en a jamais entendu parler. Et puis je me suis souvenu qu'Axoo avait parlé de Beastly donc je me suis dit, j'ai plusieurs heures à tuer, allons-y.

    beastly.jpgBeastly, c'est une version moderne de la belle et la bête avec la fille de High School Musical et le mec choupi de Wild Child qui a bien grandi. A part ça, je ne savais pas trop à qui m'attendre.

    Disons-le tout de suite, je n'ai pas trouvé ça transcendant et je n'aurait pas payé une place de ciné pour voir ce film. L'histoire essaie de reprendre le principe du conte : le beau gosse qui se la pête trop et qui est rendu moche pour lui apprendre la vie. Mouais, bon, why not. L'histoire commence donc dans un lycé über huppé de New York, type Gossip Girl, avec notre beau gosse hyper populaire qui ignore vaguement la fille sympa et mignonne mais un peu pas trop à sa place parce que tu vois, elle est pas riche et est là grâce à une bourse, bouhou, sale pauvre. Mais un jour, une des soeur Olsen qui va aussi dans leur lycée et est un peu genre gothic chic-sorcière jette un sort au jeune coq qui devient tout pas beau et le restera s'il ne trouve personne pour l'aimer d'ici un an. Son père, horrifié par tant de laideur le cache dans une maison à l'écart de la ville. Et c'est là qu'il se souvient de la fille sympa mignonne mais pauvre et fait du chantage au père de la demoiselle pour qu'elle vienne vivre chez lui. Enfin bref, vous connaissez l'histoire. D'accord, il y a Barney en tuteur aveugle plutôt sympa mais j'ai quand même trouvé ça cucul. Ca manque de second degré et d'humour pour vraiment me plaire et c'est quand même hyper prévisible. Mais bon, ça fait passer le temps.

     

    arthur.jpgDernier film vu dans l'avion, au retour cette fois. J'avais tenté The Tree of Life mais quand on a le moral en vrac pour cause de retour de vacances, c'est pas une bonne idée. Me voilà donc à regarder Arthur. Un film avec un mec avec qui j'ai beaucoup de mal : Russell Brand. Mais bon, il y avait aussi Helen Mirren donc je me suis dit why not ? (oui, chui bilingue des deux langues)

    Arthur est un assisté depuis toujours, unique héritier d'un empire financier, il est pêté de thune et totalement irresponsable. C'est pourquoi il a encore un nanny a son âge. Et que fait Arthur de son temps ? Il fait la fête et picole, collectionne les voitures de films et se fait arrêter pour excès de vitesse en batmobile. Sa mère en a marre et décide de le caser avec son assistante aux dents longues : Jennifer Garner. Manque de bol, Arthur n'a aucune envie de l'épouser, surtout qu'au même moment, il rencontre une fille qui lui plait vraiment. Mais maman menace de le déshériter, et s'il veut vivre sa vie, il va donc devoir....travailler ! 

    Ce film a été une bonne surprise, je ne m'attendais à rien de spécial et je me suis bien marré. Russell Brand correspond assez bien au personnage et ne m'a donc pas trop dérangée et Helen Mirren est parfaite en nounou anglaise au grand coeur derrière son côté strict. L'histoire ne casse pas trois pattes à un canard mais ça détent. La non plus, je n'aurais pas payé une place de ciné pour voir ce film mais il m'a bien changé les idées et c'est ce qui compte.