Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Death is a star

    La Mort, sa vie, son œuvre

     

    death.jpgVaste sujet que celui-ci, universel s’il en est, Agnès Michaux et Anton Lenoir nous proposent un livre sur la Mort.

    C’est très vaste, hétéroclite, ça part un peu dans tous les sens mais c’est au final un livre très intéressant.

    Le sujet peut paraître un peu glauque mais en fait pas du tout. On découvre les rites funéraires, les traditions liées à la mort dans différentes cultures et à différentes époques et la mort dans différentes mythologies. Mais c’est aussi un livre avec une approche un peu plus pop culture, du style les titres de chansons avec « death » dedans ou les sympathiques groupes de death metal nordistes.

    On se cultive aussi, avec  les derniers mots, derniers repas et autres épitaphes de personnages célèbres,  mais aussi des extraits de romans, des poèmes, des testaments comme celui de Victor Hugo, très long, suivi de celui de Rabelais, qui tient sur une ligne. On apprend aussi l’origine de certaines expressions comme le fameux « mort aux vaches » qui n’a rien à voir avec les bovins. Ttut y passe, des recettes de plats typiques de la Toussaint à la partition de la marche funèbre en passant par la mort des étoile. Un anthologie de la mort, histoire de mieux la connaître, et donc de moins la craindre.

    Je ne vais pas vous faire la liste de toutes les autres choses qu’on trouve dans ce livre car il y aurait trop à dire, le mieux, c’est de le lire, pas forcément d’une traite mais en l’ouvrant au hasard, ça marche aussi. Mention spéciale au passage à toutes les illustrations en noir et blanc qui sont vraiment bien trouvées, gravures macabres, squelettes en tous genres ou photos de stars dans des situations en lien avec le sujet, comme Nico au cimetière et James Dean au funérarium.

    Et puis la liste des présidents américains et français et les causes de leur morts avec la dernière partie « à colorier soi-même », c’est typiquement le genre d’humour noir que j’aime bien ^^

    Evidemment, un tel livre ne peut pas être exhaustif et il manquera forcément une référence qui vous semble incontournable : quoi, rien sur la Mort qui parle en majuscule dans les bouquins de Pratchett ? Je suis zoutrée. Mais ça reste un sacré boulot et on y apprend forcément plein de choses et ça, c’est plutôt cool.

  • Challenge Geek 2013

    A peine de retour et déjà inscrite à un challenge, c'est pas sérieux cette affaire.

    Alors voilà, je mettais tranquillement à jour mon Reader, je faisais le tours des blogs quand soudain je vois que Sofynet est inscrite à un challenge Geek. Je ne pouvais pas ne pas y participer ! 

    Si vous êtes intéressés, c'est sur le blog d'Hilde que ça se passe :)

    Et comme je ne suis absolument pas douée pour tenir un programme préétabli, je ne prévois rien officiellement. Je peux juste vous dire que j'ai quelques Lovecraft dans ma PAL et qu'à un moment ou un autre, on parlera forcément de Batman. Et si j'ai le temps (et la motivation), je n'exclue pas une relecture du Seigneur des anneaux et quelques mots sur les Annales du disque monde. 

    geek.jpg