Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La huitième fille

huitième fille.jpgAujourd'hui, c'est l'anniversaire de Terry Pratchett et pour fêter ça, j'ai lu un de ses livres. Et quand je vois l'heure qu'il est, je me dis qu'un peu plus et je ne terminais pas dans les temps, pfiou.

Longtemps, j'ai résisté aux Annales du Disque-Monde. Tout simplement parce que lire un tome voulait dire ajouter un sacré nombre de livres à ma PAL virtuelle et elle n'a pas besoin de ça. Mais bon, une bonne(???) âme m'a offert les deux premiers tomes et me voilà tombée dedans. J'ai décidé d'y aller lentement et je n'en suis donc qu'au troisième tome : La Huitième fille.

Car voyez-vous, sur le Disque-Monde, les pouvoirs des mages se transmettent de huitième fils en huitième fils. Sauf que là, le huitième fils...est une fille. Et que comme le monde des mages n'est pas très ouvert à la modernité, on n'a jamais entendu parler de femme mage, c'est contraire à la tradition, vous voyez. La petite Eskarina, Esk pour les intimes, montre portant des signes de magie, il n'y a là aucun doute. Mémé Ciredutemps, sorcière attitrée du village de Trou-d'Ucques, prend donc la fillette en apprentissage mais ça ne sera clairement pas suffisant.

Ce troisème tome est toujours aussi agréable à lire, on y retrouve le style original et l'humour décalé qui m'ont plu dans mes lectures précédentes. La Mort parle toujours en majuscule, les jeux de mots sont légion et puis la référence à Lovecraft et le "Nécrotélécomnicon" sont absolument parfaites.

Le personnage d'Esk est plutôt sympa à suivre et je suis fan de Mémé Ciredutemps, avec ses chèvres et sa têtologie. Mais bon faut dire que les sorcières, c'est plutôt cool en général de mon point de vue. L'intrigue est sympa à suivre, et j'ai continué ma découverte du Disque-Monde et de ses habitants.

Bref, ce fut un plaisir de retrouver le monde déjanté de Terry Pratchett et j'ai les quatre tomes suivants  sous la main pour quand l'envie me reprendra d'y refaire un tour.

Un billet pas très long et un avis pas très fouillé mais hey, j'ai encore des trucs à faire avant d'aller dodoter.

Bonne soirée et à bientôt pour de nouvelles lectures dans le cadre du challenge Geek :)

geek.jpg

Les commentaires sont fermés.