Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

And then there were none

Avec un jour de retard (oups), voici mon billet sur un livre d'Agatha Christie pour le mois anglais.

 

livre,littérature,agatha christie,dix petits nègres,and then there were none,challenge mois anglais

J'ai choisi ce roman un peu au hasard parmi ma collection, elle-même résultant de ce que je trouve en occasion.

livre,littérature,agatha christie,dix petits nègres,and then there were none,challenge mois anglaisAnd then there were none est  plus connu dans nos contrée par sous le titre Dix petits nègres alors que le titre de la version anglaise a changé à plusieurs reprises.

Nous voici un jour d'été dans le Devon, plusieurs personnes qui n'ont apparemment rien en commun sont invitées à venir passer des vacances dans une villa sur une île par un mystérieux hôte qui n'est pas présent à leur arrivée. Ils ne trouvent sur l'île qu'un couple de domestiques, eux-mêmes arrivés seulement quelques jours plus tôt qui veillent à leur confort.

Tout ce petit monde fait connaissance tout en se demandant la raison de sa présence quand soudain une voix leur annonce qu'ils sont tous coupables de meurtre et vont donc tous mourir. Sur ce, pouf, un des invité s'étrangle et meurt. Comme c'est étrange, c'est ainsi que meurt le premier petit nègre (ou dans mon édition, soldat) dans la comptine qui, comme par hasard, est affichée dans la chambre de chaque convive. Mais bon, ne nous affolons pas, c'est peut-être juste une coïncidence, hein. Sauf que la servante aussi meurt. Dans son sommeil, comme le deuxième petit nègre/soldat de la comptine. Et là, les autres se disent que ça sent le sapin. Commence alors un huis-clos ou le suspense va crescendo et où Agatha Christie prend un malin plaisir à nous balader et à nous faire supposer que tel personnage est le meurtrier pour mieux le dézinguer juste après. Car le lecteur comme les personnages, se demande comment, mais COMMENT s'y prend le tueur et qui peut-il bien être ? Un des  invités ? mais lequel ? Jusqu'à la fin, le suspense reste entier.

Je comprends pourquoi ce roman est souvent considéré comme le meilleur d'Agatha Christie, les personnages sont tous très bien campés, de la vieille fille acariâtre à l'ancien flic ripoux en passant par le médecin des beaux quartier, chaque personnage est extrêmement bien construit et l'intrigue est menée de main de maître, le tout dans une atmosphère de plus en plus oppressante, avec juste une touche d'humour ça et là histoire de nous laisser reprendre notre respiration.

Commentaires

  • C'est vrai que c'est un des meilleurs ... il m'a marquée, je l'ai lu il y a genre 18 ou 19 ans ( ça fait vieille de dire ça punaise, mais oui j'ai eu ma période Christie/Leroux/Leblanc au début du collège ^^) et je ne l'ai jamais relu depuis, car je n'ai toujours pas oublié qui était l'assassin :p !

  • Mais tu ES vieille ;) (et moi aussi d'ailleurs)
    C'est drôle parce qu'à la fin je me suis dit que justement j'aimerais bien le relire pour voir si l'auteur laissait quand même quelques indices au fil du récit et savoir si c'était possible de deviner l'identité du tueur.

  • C'est vrai que c'est un des meilleurs ... il m'a marquée, je l'ai lu il y a genre 18 ou 19 ans ( ça fait vieille de dire ça punaise, mais oui j'ai eu ma période Christie/Leroux/Leblanc au début du collège ^^) et je ne l'ai jamais relu depuis, car je n'ai toujours pas oublié qui était l'assassin :p !

  • J'aurais vraiment dû découvrir cette auteure à l'époque du lycée, je regrette d'avoir attendu aussi longtemps pour découvrir ce chef-d'oeuvre !

  • Je l'adore celui-là! Je l'ai vu au théâtre plusieurs fois et j'ai toujours l'image de mes copains qui l'ont joué... il y a longtemps!

  • C'est vrai qu'il se prête bien à une mise en scène théâtrale :)

  • Un vrai petit chef d’œuvre, que je n'ai lu qu'en français tiens !

  • Ca se lit bien en anglais aussi, bien écrit mais pas pompeux !

  • J'aime beaucoup le "et là pouf un invité meurt" :D C'est un peu ça ! Je l'ai relu il y a quelques années et je l'ai beaucoup aimé à nouveau, c'est la magie d'Agatha Christie !

  • Oui, j'avoue, la dame raconte mieux que moi ^^ mais c'est exactement ça !

Les commentaires sont fermés.