Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bernhard schlink

  • Le liseur

    le-liseur.jpgCe livre était sur ma liste de livres que j'aimerais bien lire depuis longtemps et la sortie du film m'a donné envie de m'y mettre avant de voir l'adaptation. Ca tombe bien, il se lit très vite.

    Le narrateur, Michael, rencontre à l'âge de 15 ans une femme plus âgée, Hannah avec qui a une aventure et qui disparaît mystérieusement. Des années plus tard, alors qu'il est étudiant en droit, il revoit Hanna, accusé lors d'un procès d'anciennes gardiennes d'un camp de concentration. C'est lors de ce procès que Michael va comprendre quel est le secret que cache Hannah et qu'elle préfère taire, au risque de finir ses jours en prison.

    Ce livre mérite vraiment son succès. L'écriture est très fluide et sait rester sobre. Bernhard Schlink ne s'embarrasse pas de fioritures et va droit au but. Malgré un sujet difficile, Le Liseur se lit facilement et ne tombe pas dans le pathos ou la leçon de moral. A aucun moment ça ne vire au tragique, au contraire, j'ai trouvé ce livre très lucide.

    Hannah est un personnage marquant, à la fois forte et mystérieuse. C'est une femme fière, parfois dure et obstinée. Son histoire d'amour avec Michael est parfois dérangeante. Même si une relation charnelle entre un jeune homme et une femme plus âgée peut mettre mal à l'aise, elle est tellement bien racontée qu'on passe outre ce fait. Cette relation est finalement très belle, puisqu'elle tourne autour d'un amour charnel mais aussi d'un partage spirituel, à chaque rencontre, Michael lui fait la lecture.

    Quant au narrateur, on suit son cheminement et ses doutes tout au long du roman, et à travers lui, la vision que les générations suivantes peuvent avoir sur le nazisme et la Shoah mais aussi vis à vis du comportement de leurs parents lors de la guerre. Faut-il juger et condamner la génération précédente ? Mais, eux, qu'auraient-ils fait ? Et, au delà de ça, qu'aurions-nous fait à leur place ? Comment comprendre, qui condamner ? Les plus petits maillons de la chaîne doivent-ils être condamnés aussi durement que les cerveaux de l'opération ? Ne pas les condamner revient-il a banaliser les événement ? Faut-il sauver quelqu'un malgré lui ? C'est ce genre de questions que l'ont finit par se poser en lisant ce livre, ce dernier n'apportant finalement pas de réponse définitives mais bien matière à réflexion.

    Un livre qui se lit rapidement mais qui vous marque pour longtemps donc.

    J'ai maintenant hâte de découvrir l'adaptation et surtout l'interprétation de Kate Winslet, une actrice que j'aime énormément. Quand je pense que c'est Nicole Kidman qui avait été choisie pour ce rôle, on est passé près de la catastrophe.