Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

emma

  • Emma BBC 2009

    Depuis le temps que je trépignais d'impatience à l'idée de voir cette adaptation d'Emma, les aléas de ma vie de futur maicresse m'ont empêché de me jeter sur le premier épisode dès que possible. Heureusement, c'est réparé.

    emma générique.png

    Il faut dire qu'aucune des deux adaptations précédentes d'Emma ne me satisfait vraiment. Je n'accroche pas vraiment à la version télé avec Kate Beckinsale (avec un Knightley trèèès bof bof) et la version film avec Gwyneth Paltrow ne trouve grâce à mes yeux que pour les costumes et évidement Jeremy Northam the perfect Mr Knightley ^^ J'attendais donc beaucoup de cette nouvelle version qui pourrais se permettre de prendre sont temps grâce au format mini série et dont le casting était fort alléchant.

    J'ai donc regardé les quatre épisodes d'un coup et j'adore. Je pense d'ailleurs que le DVD va rejoindre ma collection dès sa sortie car cette version me plait beaucoup plus que les deux autres. Bien sûr, elle n'est pas non plus parfaite, il y a toujours quelques petites choses qui ne correspondent pas à ma vision du roman mais rien de vraiment gênant.

    J'ai beaucoup aimé le fait qu'on commence avec la petite enfance des personnage et le déchirerment vécu par Franck Churchill, Jane Fairfax et leurs familles. Certes, ces situations étaient plus courantes à l'époque qu'aujourd'hui (le frère de Jane Austen avait lui même été adopté par des cousins) mais on sent bien que la situation n'était pas facile à vivre.

    emma petite.jpg

    Dès lors Miss Bates ne nous apparaît plus comme une vieille fille trop bavarde. On voit très clairement la douleur qu'elle a ressenti en devant se séparer de Jane pour son bien et on comprend alors mieux pourquoi elle parle de sa nièce sans arrêt, car c'est sa seule fierté et son seul rayon de soleil dans la vie. Car les scènes chez les Bates montrent bien que leur situation est loin d'être enviable : elles n'ont pas d'argent, vivent seules et doivent se reposer sur la générosité de leurs voisins pour maintenir un niveau social qui n'est plus le leur. Pourtant, Miss Bates n'est pas pour autant aigrie et reste gentil avec tout le monde, on comprend alors pourquoi Mr Knightley n'aime pas qu'Emma se moque d'elle.

    Ms Bates.jpg

    Emma, justement, est très proche de la vision que j'avais du personnage en lisant le livre. Romola Garaï a su lui rendre sa jeunesse et sa légerté. En plus, j'adore ses costumes donc ça ne gâche rien. Les scènes où l'ont entend ses pensées en voix off auraient pu être évitées mais heureusement, il n'y en a pas beaucoup. Son personnage reste une jeune fille qui fait des erreurs et cherche à s'amender derrière son côté chipie.

    emma.jpg

    Je suis fan absolue de Jeremy Northam en Mr Knightley et Jonny Lee Miller garde toujours pour moi l'image de blond peroxydé de Trainspotting (c'est toujours mieux que son rôle d'Edmund "moumou" Bertram) mais je l'ai trouvé absolument parfait dans ce rôle. On voir que Mr Knightley  est une homme bien né, sa maison montre que sa famille est sûrement plus illustre que les Woodhouse mais il n'est pas pour autant imbu de sa personne et sait faire le bien autour de lui sans s'en vanter. Mon seul reproche, mais en même temps, il n'y peut pas grand chose, c'est qu'il fait un peu jeunot pour le rôle (alors qu'il a 37 ans !).

    mr knightley.jpg

    Quant aux personnages secondaires, je les trouve tous très réussi. Que ce soit Miss Bates, je l'ai déjà mentionné au début, les Weston, même si Mrs Weston m'a paru un peu jeune, j'ai trouvé son personnage bien intégré dans l'histoire. Mr Woodhouse est moins drôle que dans le livre, il est conscient de ses "nevroses" et sait bien qu'il empêche Emma de faire ce qu'elle souhaiterait. Michael Gambon lui donne une certaine profondeur et j'ai beaucoup aimé la scène ou il discute de cela avec sa fille.

    Mr woodhouse.jpg

    Jane Fairfax me semble un peu fade et plus souffrante que dans mon souvenir, ce qui rend le comportement de Franck Churchill encore plus répréhensible. Mais j'aime bien ses robes :)

    Jane-Fairfax.jpg

    Frank Chruchill est lui aussi abordé de façon assez original et on voit qu'il souffre de cette situation, même si cela n'excuse pas son comportement envers cette pauvre Jane Fairfax. Mais je trouve que Rupert Evans campe un Franck Churchill plus humain, même si je regrette la superbe mini-vague d'Ewan McGregor dans la version ciné^^

    franck churchill.jpg

    Harriet Smith est moins cruche que celle inteprétée par Toni Colette et on voit qu'elle se laisse influencer par Emma. J'ai trouvé un peu dommage que son union à Robert Martin soit expédiée si rapidement, alors qu'on ne l'avait pas revu ni mentionné depuis sa demande malheureuse.

    Harriet.jpg

    Mr Elton (deuxième Edmund Bertram à l'affiche) est un peu too much à mon goût, on sait qu'il est ridicule, pas besoin d'en faire des caisse. Sa femme est très jolie et désagréable à souhait,  Christina Cole semble d'ailleurs abonnée aux rôles de pestes en costumes. La scène de l'arrivée en âne laisse présager une vie maritale bien désagréable à ce cher Mr Elton, il risquerait presque d'en regretter Harriet !

    mr elton.jpg mrs elton.jpg

    Quant à l'histoire elle-même, j'ai aimé qu'on parle de l'enfance des personnages, même si le premier épisode est un peu long à démarrer, et qu'on prenne le temps d'aller chez les Bates, dans la chambre d'Harriet ou chez John et Isabella à Londres. L'ambiance pétillante et enlevée du roman est présente mais le rôle de la famille est plus présent et donne une certaine profondeur aux relations entre les personnages. Les décors, les costumes, la lumière et la mise ne scènes sont juste parfaits, avec mention spéciale à la scène du bal et à la scène où Emma va annoncer la grande nouvelle à Mr Woodhouse.

    bal.jpgemma main.jpg

    Tout ça pour dire que cette version n'est rien de moins que mon adaptation préférée d'Emma à présent :)

  • Emma

    Le lundi, c'est Jane Austen ! Aujourd'hui, une héroïne que personne d’autre que moi n’aimera vraiment, disait Jane Austen, à savoir : Emma !

    book.gifEmma Woodhouse, c'est une peu une it girl version Regency. Elle est jeune, belle, riche et intelligente, bref, on aurait presque envie de la détester. Pour compléter sa panoplie de it girl, elle se trouve une copine faire-valoir, Harriet, une fille à déniger, Jane Fairfax, et un jeune homme qui fera bien à son bras (ben oui, pas de sac Chloé à l'époque), Frank Churchill. Comme toute jeune héritière qui se respecte, Emma n'a pas besoin de travailler et pour s'occuper, elle joue les entremetteuses. Tout ça parce qu'elle croit que c'est grâce à elle que sa gouvernante a épousé Mr Weston, les robes empire, ça camoufle bien les chevilles on dirait... C'est ainsi qu'elle se met en tête de caser Harriet avec Mr Elton, sans se rendre compte que c'est à elle que celui-ci s'intéresse. Elle essaie aussi de deviner qui est le mystérieux admirateur de Jane Fairfax et sera bien surprise quand elle l'apprendra. Seulement Emma, qui aime tant diriger tout le monde et qui est si sûre d'elle, a parfois besoin qu'on la remette à sa place, comme sait si bien le faire Mr Knightley.

    Deux adaptations sont sorties la même années, un film avec Gwyneth Paltrow et un téléfilm ITV avec Kate Beckinsale.

     

    Emma1996 gwyneth.jpgLe film tout d'abord. Assez éloigner de l'atmosphère du livre et du style de Jane Austen, mais il y a quand même Jeremy Northam en Mr KNightley (deuxième bonne raison de regarder les Tudors après Henry Cavill *swoon*), Tony Colette en Harriet et Ewan McGregor avec un brushing de folie en Frank Churchill. Rien que pour ce brushing et la scène où il chante, il faut voir cette version lol ! Gwyneth Paltrow n'est pas mal (un peu trop lisse, peut-être) mais elle ne correspond pas vraiment à l'image que j'avais d'Emma en lisant le livre.

     

     

     

     

    Emma Kate.JPGLa version télé est plus fidèle à l'esprit du livre mais ce Mr Knightley ne me plaît pas du tout. Kate Beckinsale est excellente en Emma et les seconds rôles sont moins caricaturaux que dans le film. Même si ce téléfilm a de nombreuses qualités, je n'accroche pas à Mr Knightley, ce qui ne me donne pas vraiment envie de le revisionner.

     

     

     

    La BBC prépare une nouvelle version d'Emma pour l'automne 2009. Pour l'instant, pas de casting officiel mais c'est Sandy Welsh, qui a travaillé notamment sur North and South et Jane Eyre 2006, qui s'occupe de l'adaptation. Moi je dis youpi !!!

    Petit message subtil à la BBC : pour le rôle de Mr Knightley, je vois bien un certain Riri Richard Armitage....Sivouplé, sivoulpé, sivouplé, monsieur BBC !!!! Sinon j'arrête d'acheter vos DVD et votre chiffre d'affaire va en prendre un coup, na !

    thornton-portrait-lg.jpg