Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

irene gammel

  • Looking for Anne of Green Gables

    looking-for-anne-of-green-gables.jpegLe challenge Lucy Maud Montgomery se terminait en 2010, je suis donc un peu en retard mais pour ma défense, je dirai que j'ai effectivement lu ce livre en 2010 mais que je n'ai pas eu le temps de poster avant.

     

    Comme le laisse présager son titre, il raconte la création du personnage le plus connu de l'auteur : Anne Shirley. A travers ce processus de création, on découvre aussi la vie de l'auteur. Ce livre n'est donc pas une biographie au sens strict du terme mais plutôt la découverte de tout ce qui a influencé Lucy Maud Montgomery dans l'écriture de son roman.

    Et ce livre est tout simplement passionnant ! Me plonger dans les coulisses de la création littéraire et dans la vie de l'auteur à cette époque était un véritable plaisir à chaque fois que je retrouvais ce livre. Il propose de nombreuses photographies de l'auteur et de ses proches, des reproductions de magazines, dont la photo de la jeune fille qui a inspiré le visage d'Anne :

    evelyn_nesbit.jpg

    Irene Gammel a vraiment fait un travail fouillé en recherchant les vieux magazines que lisait LMM à l'époque, en étudiant son journal et ses échanges épistolaires pour proposer un livre très étoffé qui ne laisse de côté aucune piste pouvant mener à l'écriture d'Anne of Green Gables. Car on se penche aussi sur le mythe de la jeune orpheline, thème assez courant à l'époque dans la littérature enfantine, mais pas que. Le personnage d'Anne est donc un certain aboutissement de ce genre car s'il reprend certains codes, il les détourne ou les dépasse pour créer un personnage tellement marquant qu'il en efface ses prédécesseurs.

    Si le parallèle entre la vie de LMM et son livre sont souvent mis en avant, personnellement, c'est surtout à Emily of New Moon que j'ai pensé. En effet, cette saga est la plus autobiographique de LMM, on y retrouve donc pas mal d'éléments de sa propre vie, notamment une relation plus que difficile avec sa famille maternelle et l'absence d'un père très idéalisé (décédé dans le roman, parti dans l'ouest avec sa nouvelle épouse IRL). Cette absence de vraie famille, LMM la compensera dans son roman par le foyer que Marilla et Matthew donnent à la jeune orpheline.

    L'auteur insiste aussi beaucoup sur l'importance des amitiés féminines dans la vie de LMM. Ses amies proches auront toujours plus d'importance pour elle que sa vie amoureuse, son mariage étant d'ailleurs un échec. Ces relations fortes se retrouverons dans le livre avec l'amitié qui unit Anne et Diana. 

    Comme je l'ai dit, ce livre nous en apprend aussi beaucoup sur la vie de LMM à cette époque. Une vie pas très joyeuse, avec des hivers interminables, une grand-mère vieillissante dont elle doit s'occuper et une famille qui aimerait bien la voir mariée comme il convient. Si le monde créé par LMM est si débordant de vie et heureux, c'est aussi pour oublier son propre état dépressif et ses problèmes personnels. N'étant pas moi-même dans une période très joyeuse à la lecture de ce livre, je pense que j'ai eu encore plus de sympathie envers elle.

     

    Ainsi se termine le challenge LMM, mais je compte bien continuer mon chemin à travers l'oeuvre de cet auteur :-)

    logo.jpg