Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

iron man 2

  • Des chiffres, des lettres et des pâtes

    Tout d'abord, merci à tous pour vos encouragements et vos doigts croisés pour les écrits ! J'ai une impression assez positive, avec un thème qui m'a plu en français, un sujet de maths que j'ai réussi à terminer, un sujet d'histoire qui m'a permis d'exprimer mes opinions de bolchévique (les ouvriers au XIXe) et un sujet de sciences assez étrange qui impliquait des vaches électrocutées, ce qui a au moins eu le mérite de faire rire mes amis quand je leur ai raconté.

    south-park-cow.gif

    A suivi un long weekend de détente avant de reprendre mes révisions pour les oraux. Et là, c'est le drame. Je ne suis absolument pas motivée. Mais alors pas du tout du tout. Pourtant, j'ai mon calendrier sous le nez qui me montre que les premières épreuves sont dans pas si longtemps que ça mais pas moyen de me bouger les fesses.

    Il faut dire que mon exposé de littérature est bouclé depuis longtemps et que le sport et l'EOE, ça ne me passionne pas particulièrement. Bref, un billet qui ne sert à rien mais c'est toujours mieux que de m'énerver contre moi-même parce que je suis en train de légumiser devant Michel Cymes au lieu de bosser.

    Bref, bloguer est-il synonyme de procrastiner ? Allez savoir, mais au moins, ça a le mérite de m'occuper. Alors absolument pas dans l'ordre :

    Des chiffres

    En me connectant à Haut et Fort, je me suis rendue compte que ce blog a dépassé les 3 000 commentaires, donc encore merci à tous ceux qui passent ici et laissent un petit mot. Et comme j'ai loupé le coche, c'est l'auteur de 3 333e commentaire qui aura droit à une tribune chez moi.

    Des lettres

    marypoppins-book.jpg ruby_in_the_smoke.jpg shadow-in-the-north.jpg

    Côté lecture, j'en suis à la moitié du tome 2 des aventures de Sally Lockhart et j'aime beaucoup. C'est très sympa à lire, l'ambiance victorienne est bien recréée et les personnages sont sympa à suivre. Une bonne lecture détente, donc :)

    J'ai aussi lu Mary Poppins et j'ai été surprise de découvrir que le personnage original est un peu plus "vache" (mais pas électrocuté, bon, je sors) que dans la version Disney qui a bien édulcoré le personnage.

    Et je suis une lectrice compulsive indécrottable puisque j'ai profité d'une balade du côté de Saint Michel pour acheter pas moins de 10 livres, dont Comme un roman de Pennac, Stardust de Gaiman ou encore Sa majesté des mouches de Golding.

     

    Oh et des films aussi, c'est pas dans le titre mais tant pis.

    la comtesse.jpg iron man 2.jpg

    Dans La Comtesse, Julie Delpy joue le rôle d'Erzebet Bathory, cette comtesse hongroise dont la légende dit qu'elle a tué plus de 600 vierges afin que leur sang lui assure une beauté éternelle. Le parti-pris du film est que cette folie vient d'un amour déçu d'Erzebet avec un jeune homme qui l'a quittée, pense-t-elle, pour une femme plus jeune. Plus grande serial killeuse de tous les temps ou victime d'une machination politique ? Moi je penche plutôt pour la seconde version deuis que je me suis intéressée au personnage à la suite d'un documentaire sur les origines des histoires de vampires.

    Et ce que j'ai aimé dans ce film, c'est que l'histoire est racontée du point de vue du jeune amant de la comtesse, interprété par Daniel Brühl (que j'ai bien aimé aussi d'ailleurs ^^), et donc que toute la partie "comtesse sanglante" que l'ont voit à l'écran n'est basée que sur ce qu'il a entendu dire, lui n'ayant vu Erzebet qu'au début, quand ils étaient amants, et à la fin, quand elle reste digne face à son accusation. Un très bon film, peut-être un peu long mais avec de très bons acteurs et de beau costumes (et Daniel Brühl. Comment ça je me répète ?).

    Changement de genre avec Iron man 2, un film de super héros qui choisit de nous faire rire plutôt que d'essayer de rendre crédible des choses qui ne le sont pas. Junior est über graou as usual et il est parfait pour ce rôle de mégalo cabotin qui sauve le monde avec style.

     

    Des pâtes

    Juste pour vous dire que j'ai enfin trouvé ma voie spirituelle. Je suis devenue pastafarienne : une religion avec des pâtes et aussi des pirates, ça ne pouvait que me plaire ! Je vous dis donc "May the pasta be with you" (il faut m'imaginer en costume de pirate, hein^^).

    flying-spaghetti-monster.jpg

    Sur ce, je vais fouiller sous mon canapé, histoire de voir si ma motivation ne s'y cacherait pas. Et j'irai à la bibliothèque un autre jour, pfff...