Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

That's just me

  • Le retour de vacances, ça pue

    ou un titre de billet trèèèès inspiré.

     

    Enfin voilà, je viens de rentrer de presque 4 semaines dans le sud ouest des Etats-Unis et le retour en France est plutôt difficile. Alors oui, je sais, se plaindre alors qu'on vient de faire un super voyage, c'est un peu se foutre de la gueule du monde. Je sais, c'était un voyage génial mais le retour à la réalité est d'autant plus difficile. Avec en plus de la fatigue du voyage et du décalage horaire, des questions existencielles sur ce que je fais de ma vie, mon boulot, toussa.

    D'ailleurs, si ça ne tenait qu'à moi, je m'installerais dès maintenant à San Francisco ! Pas dans une maison victorienne parce qu'à moins de gagner au loto ça ne va pas être dans mon budget mais même dans une boîte à chaussure insalubre, je rêve de vivre là-bas maintenant. Mais je sais qu'il y a un grand pas entre en rêver et le faire, quitter sa famille, ses amis, son boulot, son appart... 

    Donc voilà, j'ai passé presque un mois là-bas, j'ai visité Los Angeles, Las Vegas et <3 San Francisco <3 et crapahuté dans divers parcs nationaux et déserts : le grand Canyon, Monument Valley, Bryce Canyon, la Vallée de la mort, le Yosémite, Big Sur. C'est difficile de faire un choix, j'ai adoré tous les endroits que j'ai visité, à chaque fois, c'était un nouvel émerveillement (ça fait cliché de dire ça mais c'est tellement vrai).

    J'ai découvert que j'aime le désert, moi qui me sens mal dès qu'on dépasse les 25° à Paris, j'ai plutôt bien vécu la chaleur sèche du désert. Mais ce que j'ai aimé c'est le silence, le vrai (mon côté hermit ?^^).

    J'ai acheté tout un tas de trucs, de la gourde Yosemite à la collection de tshirts à messages (Keep calm and kill zombies reste mon préféré) en passant par une tasse Big Bang Theory ou un paquet dun kilo de MM's au peanut butter. Et j'ai bien sûr acheté des livres.

    A la libraire anarchiste de San Francisco, j'ai acheté un livre de Marx et Las Vegas Parano dont la VF m'avait traumatisé à l'époque et que je veux lire en VO.

    Et comme San Francisco c'est la ville de la Beat Generation, je suis allée chez City Light et j'ai rapporté Sur la Route, la version du manuscrit original, Howl de Ginsberg, How I became Hetti Jones, d'Hetti Jones et How to live Safely in a Science fictional univers, parce que le titre est cool (je suis frivole).

    on the road.jpg SF Universe.jpg

    Et comme c'est un peu la ville où il reste un semblant d'influence hippie, je dirai que c'est le karma qui fait que j'ai trouvé Anansi Boy sur un banc dans un parc alors que j'étais sur le point de terminer American Gods (il faudra que je vous en reparle plus tard, mais pour faire court j'ai adoré ce bouquin) .

    Et à Venice Beach, je suis allée chez Small World Books, une librairie coincée entre un Pipe Shop et un Diner où j'ai trouvé un livre sur Jane Austen dont j'ai déjà dévoré plus de moitié dans l'avion.

    janes-fame.jpg

    Et grâce à ça, le retour est un peu moins violent, mais j'ai quand même l'impression d'avoir une vie de merde et aucune envie de retourner bosser lundi. Même si je sais que sans boulot pas de sous pour se payer des vacances, je crois que ce voyage va causer une sérieuse remise en question sur ce que je fais de ma vie.

    Et bien sûr, j'ai plein de photos, mais sachant que je n'ai pas encore fini de poster celles de moins voyage de l'an dernier, il ne faudra pas se presser.

  • Premier trimestre : peut mieux faire

    J'ai vraiment du mal à tenir ce blog à jour. Il faut dire que depuis que j'ai officiellement démissionné et que j'attends qu'on daigne me répondre, je revis. C'est triste à dire, je sais, mais finalement, je crois que j'ai pris la bonne décision.

    Alors je rattrape le temps perdu : je vois mes amis, je sors, je lis, je vais au ciné, je m'achète des chemises à carreaux et des marinières (parce que 5, ce n'est pas encore assez XD), j'assume ma gonzessittude à coup de robes et de vernis rouge (oui, rouge) avec le dissolvant magique de vous savez quelle enseigne de produits cosmétiques qui va avec. Ah, et aussi je mange et je dors, pour changer.

    Comme il faut bien faire quelque chose de moi en attendant que ma démission soit acceptée, je fais du secrétariat en écoles et j'en profite pour bidouiller les PC pourris de l'EN (en même temps un Celeron avec 256 Mo de RAM, à part ajouter une barette de mémoire...) et j'en profite pour porter la bonne parole (non, on ne double-clique par sur les liens). D'ailleurs, plus le temps passe et plus je me dis que j'aurais dû faire des études d'informatique. A creuser....

    Côté Kulture, j'ai bien rattrapé mon retard mais je n'ai pas eu le temps de venir en causser ici.Je profite donc de ce billet pour une petite mise à jour : PAL, ciné, anniversaires...

     Ben voui, j'ai loupé les deux ans de ce blog en janvier et le 4 000e commentaire. Un grand merci à tous ceux qui prennent le temps de lire mes bêtises et de commenter ! D'ailleurs, je me rends compte que je ne commente pas autant que je le voudrais vos blogs, il faut dire que je les lis généralement depuis mon téléphone et que ce n'est pas très pratique pour écrire.

     

    Ma PAL, pas mise à jour depuis.....janvier 2010. Je reprends donc la liste de l'époque, je barre ce qui a été lu, ajoute en gras mes achats zt souligne ce qui est en cours : 

    Adams,Le guide du voyageur intergalactique I
    Allende, De amor y de sombras
    Amis, The Rachel papers
    Austen, Juvenilia
    Austen Leigh, Memoirs of Jane Austen
    Ballester, Les Nombreux mondes de Jane Austen
    Barnes, Arthur et George
    Beauvoir, L'invitée
    Bégaudeau, Entre les murs
    Bennett, The Uncommon reader
    Blackmore, Lorna Doone
    Bradbury, Chroniques martiennes
    Brooks, Guide de survie en territoire zombie
    Bruckner, Le Paradoxe amoureux
    Burnett, Le Jardin des secrets
    Capote, Breakfast at Tiffany's
    Céline, Voyage au bout de la nuit
    Chalandon, Mon traître
    Cherian, Une bonne épouse indienne
    Clarke, Jonathan Strange and Mr. Norrell
    Cobain, Journal
    Cohen, Belle du Seigneur
    Colfer, Artemis Fowl 1, 2, 3, 4 et 5
    Connolly, The book of lost things
    Dahl, Kiss, Kiss, Boy
    Deutsch, Métronome,
    Dickens, Great Expectations, Our mutual friend, Bleak house
    Eliot, Middlemarch
    Ellis, Lunar Park acheté à sa sortie et toujours pas lu, comme souvent chez moi...
    Etxebarria, Ya no sufro por amor, sur les conseils d'Océane
    Ferdjoukh, Qautre soeurs tome 2 et 3, et
    Fforde, Fisrt among sequels
    Fielding, Tom Jones
    Forrester, Virginia Woolf
    Forster, Maurice, Howards End
    Gaiman, Coraline, Stardust, Neverwhere, Amercian gods, Anansi Boy
    Gaiman, Pratchett, De bond présages
    Gaskell, Mary Barton
    Goethe, Faust
    Golding, Sa majestée des mouches,
    Greene, The End of an affair,
    Grimbert, Un secret
    Hardy, Far From the Madding Crowd
    Hornby, High Fidelity, Juliet, Naked
    Ishiguro, Auprès de moi toujours,
    James, The Turning of the screw,
    Joyce, Ulysses, alors celui-là pas sûr que j'y arrive avant longtemps, il est assez impressionnant
    Kafka, La métamorphose
    Keyes, Des fleurs pour Algernon
    Kinsella, Confessions of a shopaholic
    Lafayette, La princesse de Clèves, juste pour emmerder vous savez qui
    Lissner, La vie (pas) très cool de Carrie Pilby
    Lovecraft, Par delà le mur du sommeil
    Martinez, Jimi Hendrix
    Mitford, Une anglaise à Paris, L'amour dans un climat froid
    Moggach, Tulip fever
    Montgomery, Emily of the new moon, Emily climbs, Emily's questThe Blythes are quoted
    Morgenstern, Les deux moitiés de l'amitiéL'Amerloque
    Mosse, Labyrinthe
    Murail, D'amour et de sang, Tête à rap, Oh Boy, L'Assasin est au collège, Dinkie Rouge Sang, Simple, Malo de l'ange
    Orsenna, La grammaire est une chanson douce
    Ouillon, Pink Floyd
    Pennac, Chagrin d'école, Comme un roman
    Poe, Tales od mystery and imagination
    Pratchett, la huitième couleur, le huitième sortilège
    Pullman, The Ruby in the smoke, The Shadow in the North, The Tiger in the well, The Tin princessHis dark material
    Rennison, Journal intime de Georgia Nicolson tomes 7, 8, 9 et 10
    Reynolds, Mr fitzwilliam Darcy
    Ruaud, Les nombreuses vies d'Harry potter
    Sagan, Toxique, Un certain regard
    Selby, retour à Brooklyn
    Semprun, L'écriture ou la vie
    Scott, Ivanhoe
    Shaffer, The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society
    Shakespeare, The Taming of the Shrew
    Shelley, Frankenstein
    Stendhal, la Chartreuse de Parme
    Stocker, Dracula
    Thiry, Ramsès au pays des points-virgules
    Tolkien, The  two towers, Return of the king
    Tolstoï, les deux tomes de Guerre et paix
    Waters, Affinités
    Weiner, In her shoes
    Welshe, Trainspotting
    Wharton, The House of Mirth, Ethan Frome, The bucaneers
    Wilde, Theatre, De profundis, The canterville ghost
    Woolf, Orlando
    Zigman, Dating big birds
    Zweig, Marie-Antoinette

    Ce qui ressort de tout ça c'est que j'ai acheté et lu pas mal de livres pendant que d'autres stagnent dans ma PAL depuis des années et j'ai plein de billets en retard (livres en rose).

    Et je ne parle même pas des livres qu'on m'a prêtés ou que j'ai empruntès à la bibliothèque...

     

    Ensuite, côté ciné et dans un ordre purement alphabétique :

    arrietty.jpgau_delà.jpgblack_swan.jpgfighter.jpggreen_hornett.jpgking_speech.jpgnever_let_me_go.jpgpaul.jpgsucker_punch.jpgtron.jpgtrue_grit.jpgwe_want_sex_equality.jpg

    Pour faire court :

    Arrietty : à la hauteur des films des studios Ghibli

    Au delà : Clint, qu'est-ce qui t'arrive, je me suis ennuyée pendant tout le film. Et pis c'est quoi cette coupe de cheveux pour Cécile de France ?!

    Black Swan : traumatisant

    The fighter : tout le monde parle de la prestation de Christian Bale mais le héros c'est le personnage de Mark Walberg. Et je me demande où ont été recrutées les soeurs des deux boxeurs O__o

    Green Hornet : je m'attendais à pire, c'était pas mal.

    Le discours d'un roi : Il y a Lizzie et Darcy mais ils ne sont pas ensemble. Darcy est le fils de Dumbledore et il est marié à Bellatrix, même que Queue de Vers c'est un gentil. Non c'est vrai, tout a été dit sur ce film donc autant faire original ^^

    Never let me go : Andrew Garfield confirme tout le bien que je pense de lui mais j'ai quand même préféré le livre.

    Paul : Simon Pegg, Nick Frost, un alien, what else?

    Sucker Punch : un film avec des nazis zombies, des dragons et des zepplins, j'adore et j'assume !

    Tron : oui, il y a des films qu'il faut voir en 3D sinon ça ne sert à rien. Et revoir le premier film file un sacré coup de vieux...

    True Grit : très bon western, bons acteurs, un film qu'il est bien.

    We want sex equality : un film anglais, donc bien, avec Sally Hawkins, donc très bien. Rupert Grave vieilli bien et Rosamund Pike est tellement magnifique que ça devrait être interdit d'être aussi parfaite.

     

    J'ai vu quelques expo fort sympathiques dont celle sur Monet au Grand Palais, très bien faite mais horriblement crowded, Science et fiction dont j'ai acheté le catalogue tellement j'ai adoré et récemment Kubrick à la cinémathèque.

    exposition-monet.jpgExposition-Science-et-Fiction-Aventures-Croisées-2010-Cité-des-sciences-01.jpgExpo-Kubrick-Cinémathèque.jpg

    C'est le printemps, il fait beau, j'ai chopé mon premier coup de soleil de l'année, j'espère vraiment que toute cette m***de est derrière moi et que je vais pouvoir passer à autre chose.

  • Des chiffres, des lettres et des pâtes

    Tout d'abord, merci à tous pour vos encouragements et vos doigts croisés pour les écrits ! J'ai une impression assez positive, avec un thème qui m'a plu en français, un sujet de maths que j'ai réussi à terminer, un sujet d'histoire qui m'a permis d'exprimer mes opinions de bolchévique (les ouvriers au XIXe) et un sujet de sciences assez étrange qui impliquait des vaches électrocutées, ce qui a au moins eu le mérite de faire rire mes amis quand je leur ai raconté.

    south-park-cow.gif

    A suivi un long weekend de détente avant de reprendre mes révisions pour les oraux. Et là, c'est le drame. Je ne suis absolument pas motivée. Mais alors pas du tout du tout. Pourtant, j'ai mon calendrier sous le nez qui me montre que les premières épreuves sont dans pas si longtemps que ça mais pas moyen de me bouger les fesses.

    Il faut dire que mon exposé de littérature est bouclé depuis longtemps et que le sport et l'EOE, ça ne me passionne pas particulièrement. Bref, un billet qui ne sert à rien mais c'est toujours mieux que de m'énerver contre moi-même parce que je suis en train de légumiser devant Michel Cymes au lieu de bosser.

    Bref, bloguer est-il synonyme de procrastiner ? Allez savoir, mais au moins, ça a le mérite de m'occuper. Alors absolument pas dans l'ordre :

    Des chiffres

    En me connectant à Haut et Fort, je me suis rendue compte que ce blog a dépassé les 3 000 commentaires, donc encore merci à tous ceux qui passent ici et laissent un petit mot. Et comme j'ai loupé le coche, c'est l'auteur de 3 333e commentaire qui aura droit à une tribune chez moi.

    Des lettres

    marypoppins-book.jpg ruby_in_the_smoke.jpg shadow-in-the-north.jpg

    Côté lecture, j'en suis à la moitié du tome 2 des aventures de Sally Lockhart et j'aime beaucoup. C'est très sympa à lire, l'ambiance victorienne est bien recréée et les personnages sont sympa à suivre. Une bonne lecture détente, donc :)

    J'ai aussi lu Mary Poppins et j'ai été surprise de découvrir que le personnage original est un peu plus "vache" (mais pas électrocuté, bon, je sors) que dans la version Disney qui a bien édulcoré le personnage.

    Et je suis une lectrice compulsive indécrottable puisque j'ai profité d'une balade du côté de Saint Michel pour acheter pas moins de 10 livres, dont Comme un roman de Pennac, Stardust de Gaiman ou encore Sa majesté des mouches de Golding.

     

    Oh et des films aussi, c'est pas dans le titre mais tant pis.

    la comtesse.jpg iron man 2.jpg

    Dans La Comtesse, Julie Delpy joue le rôle d'Erzebet Bathory, cette comtesse hongroise dont la légende dit qu'elle a tué plus de 600 vierges afin que leur sang lui assure une beauté éternelle. Le parti-pris du film est que cette folie vient d'un amour déçu d'Erzebet avec un jeune homme qui l'a quittée, pense-t-elle, pour une femme plus jeune. Plus grande serial killeuse de tous les temps ou victime d'une machination politique ? Moi je penche plutôt pour la seconde version deuis que je me suis intéressée au personnage à la suite d'un documentaire sur les origines des histoires de vampires.

    Et ce que j'ai aimé dans ce film, c'est que l'histoire est racontée du point de vue du jeune amant de la comtesse, interprété par Daniel Brühl (que j'ai bien aimé aussi d'ailleurs ^^), et donc que toute la partie "comtesse sanglante" que l'ont voit à l'écran n'est basée que sur ce qu'il a entendu dire, lui n'ayant vu Erzebet qu'au début, quand ils étaient amants, et à la fin, quand elle reste digne face à son accusation. Un très bon film, peut-être un peu long mais avec de très bons acteurs et de beau costumes (et Daniel Brühl. Comment ça je me répète ?).

    Changement de genre avec Iron man 2, un film de super héros qui choisit de nous faire rire plutôt que d'essayer de rendre crédible des choses qui ne le sont pas. Junior est über graou as usual et il est parfait pour ce rôle de mégalo cabotin qui sauve le monde avec style.

     

    Des pâtes

    Juste pour vous dire que j'ai enfin trouvé ma voie spirituelle. Je suis devenue pastafarienne : une religion avec des pâtes et aussi des pirates, ça ne pouvait que me plaire ! Je vous dis donc "May the pasta be with you" (il faut m'imaginer en costume de pirate, hein^^).

    flying-spaghetti-monster.jpg

    Sur ce, je vais fouiller sous mon canapé, histoire de voir si ma motivation ne s'y cacherait pas. Et j'irai à la bibliothèque un autre jour, pfff...

  • A little bit of everything

    crpe.jpgDernière ligne droite avant les écrits, le stress commence à bien se faire sentir (et m'a fait prendre 5 kilo, grrr). Après des "vacances" passées à bosser le concours, j'ai enchaîné sur mon stage en CP. Sympa même si j'aurais préféré voir une classe de cycle 3 mais l'administration de l'IUFM est ainsi faite et je l'ai dans l'os, pas de bol. J'ai eu le plaisir d'apprendre qu'une des maîtresses croyait que je faisais mon stage de...3e et pensait donc que j'avais 15 ans. Je suppose que dans 10 ans, je serai ravie qu'on me donne 10 ans de moins mais là, je l'ai plutôt mal vécu. 15 ans, non mais WTF ?!

    En ce moment, j'en suis à boucler mes exposés pour ne plus y toucher d'ici mai et me concentrer sur les écrits, histoire d'avoir encore moins de vie. Je pense donc que mon blog va comater encore plus que d'habitude d'ici l'été. Et pas sûr que les choses s'arrangent ensuite car Mr Chinchilla et moi-même sommes en train de planifier un voyage au Canada et aux Etats-Unis pour cet été :) Enfin, on n'y est pas encore.

    Je passe mon temps à lire de le littérature de jeunesse dans les transports (avec le regard consterné des autres passagers), je viens d'ailleurs de dévorer Peter Pan. Ma bibliothèque de quartier est très bien fournie (trop ?) donc je repars toujours avec des livres qui n,'étaient pas sur ma liste et ça n'arrange pas ma PAL tout ça. Mais ça m'a permis de lire Simple et Malo de Lange de Marie-Aude Murail que j'ai beaucoup appréciés.

    peter pan.gif simple.gif malode lange.gif

    Je suis allée voir une exposition intitulée Arts de l'Islam à l'Institut du Monde Arabe et en ces temps de campagne électorale où certains veulent nous faire croire que tous les musulman sont des fanatiques qui cachent leurs femmes sous des burqas en s'empiffrant de hamburgers hallal, ça ne peut pas faire de mal. La collection présentée était très riche, présentant des œuvres religieuses mais aussi profanes. C'est un plaisir pour les yeux et en plus j'ai appris plein de choses donc je ne regrette absolument pas d'y être allée. J'ai malheureusement tendance à attendre la fin des expo pour les voir  je n'ai pas fait mieux pour celle-ci qui se termine le 14 mars.

    arts islam.jpg

    Pendant les vacances, je suis allée voir Océan, des images superbes mais très peu de commentaires ce qui m'a paru assez dommage car bien souvent, je n'avais pas la moindre idée du nom de la bêbêtes que je voyais à l'écran. J'ai aussi fini par voir Sherlock Holmes, je ne vais pas trop en parler car je pense que tout le monde ou presque l'a déjà fait mais je dois dire que Robert Downey Junior est toujours aussi über graou devant l'éternel.

    océan.jpg sherlock.jpg shutter island.jpg

    Hier, je suis allée voir Shutter Island. Ce n'est pas le meilleur film de Scorsese mais c'est un thriller très efficace avec une ambiance très oppressante pendant tout le film et une bonne intrigue, même si depuis Fight Club quand il se passe des trucs bizarres, j'ai tendance à penser que c'est dans la tête du personnage principale. DiCaprio est vraiment génial dans ce rôle et confirme encore une fois qu'il est un excellent acteur. Je n'ai pas lu le roman donc je ne connaissais pas la fin et j'ai vraiment été happée par l'ambiance du film et les visions d'horreur du personnage principale qui a participé à la libération du camp de Dachau. Le suspense monte au fur et à mesure que le film avance, on ne sait jamais qui croire et on se demande bien ce qui se passe sur cette foutue île. La fin est très bien amenée mais m'a paru vraiment très triste, de quoi me filer le bourdon en sortant du ciné.

    Je me rends compte que ce billet est plutôt décousu (mais je vous retranscrits ça pêle-mêle aussi) alors je vais m'arrêter là avant que ça n'empire.

  • Le jour de la marmotte (entre autres choses)

    ou Groundhog day est célébré le 2 février en Amérique du Nord. Pas besoin de vous expliquer, vous avez vu le film avec le génial Bill Murray et Andy McDowell avant que sa carrière ne se résume à des pubs pour des crèmes antirides. Si ce n'est pas le cas, je vous y encourage fortement et je suis sûre qu'une chaîne de la TNT vous fera une fleur en rediffusant le film un de ces soirs.

    groundhog_day.jpg

    Cette histoire de marmotte qui voit son ombre remonte à une tradition du Nord de l'Europe relative à la fin de l'hibernation des ours, remplacée chez nous par la fête catholique de la chandeleur. Et même si j'aime bien les marmottes, je préfère les crêpes ! Donc Mr Chinchilla fait des crêpes (moi, je révise, pas le temps de cuisiner).

    Pas grand chose à raconter, je n'ai toujours pas de vie et le concours blanc se rapproche dangereusement, plus que 10 jours !!! Mes profs me semblent de plus en plus incompétants, pas concernés, à l'ouest, rayer la mention inutile, et ça me stresse encore plus pour le concours. J'en profite pour remercier Kusa et Violette de m'avoir prêté leurs livres et Anne Shirley de m'avoir prêté ses cours (qui sont de vrais cours, pas comme ce que j'ai à l'IUFM).

    Je continue à lire de la littérature jeunesse et des livres trop passionnants sur la psychologie des nenfants, l'échec scolaire et autres sujets palpitants. Mais au rayon jeunesse de ma bibliothèque de quartier, je suis tombée sur L'étrange vie de Nobody Owens qui me faisait les yeux doux donc je l'ai emprunté. J'aime tellement que je vais sûrement me l'acheter (faut pas chercher à comprendre) mais en anglais (pour comparer certaines expressions un peu bizarres dans la VF avec l'original). Dommage parce que la couverture française est plus jolie pour une fois.

    nobody owens.gif The Graveyard Book.jpg

    J'essaie de maintenir un semblant de vie en dehors de RER-IUFM-révisions-dodo, je suis allée à l'expo sur Madeleine Vionnet qui se terminait le 31 janvier. Je fais partie de ces filles toujours en jean baskets qui ne peuvent pas s'empêcher de baver devant les belles robes, j'ai été servie. J'en ai profité pour découvrir le musée des arts décoratifs qui est très sympa mais énooorme. J'y retournerai pour l'expo Playmobils, mais pas un dimanche avec plein de nenfants que leurs parents laissent courir, sauter et hurler sans rien dire.

    vionnet.jpg

    Je suis aussi allée voir Mr Nobody, je n'ai pas trop le temps de m'étendre, je vous dirai juste que c'est très réussi esthétiquement, que les acteurs, dont Jared Leto über-graou, sont très bien et que l'histoire vous retourne un peu le cerveau dans le bon sen du terme mais qu'il manque un je ne sais quoi pour en faire un film dont je me souviendrai. En cela, mon avis se rapproche beaucoup de celui de Cachou je crois.

    Je suis aussi allée voir A serious man des frères Coen, moins drôle que ce que laissait présager la bande annonce mais un très bon film. Le personnage principale s'en prend plein la tronche et on a envie de le secouer un peu. Pour les fans de The big bang theory : l'acteur qui joue Howard a un petit rôle dans ce film :)

    mr nobody.jpg a serious man.jpg

    Je conclurai ce billet fourre-tout en disant que j'ai été assez déçue qu'on parle si peu de la mort de JD Salinger et pas du tout de celle d'Howard Zinn. Faut dire que le ferme célébrités, c'est tellement mieux pour vendre du Coca aux téléspectateurs...Bref, une petite relecture de L'Attrape coeur et d'Une histoire populaire des Etats-Unis sera au programme post-concours je crois.

    salinger.jpg zinn.jpg
    Sur ce, je retourne à mes exercices de géométrie, youpi...